Malgré les formalités de création allégées, démarrer une entreprise n’est pas toujours facile. Il y a tellement de choses auxquelles penser et de décisions à prendre. La pression peut prendre le dessus et vous amener à prendre une mauvaise décision qui peut nuire à votre potentiel de réussite, ou du moins vous pousser à reculer. Bien qu’il n’existe pas de plan infaillible pour assurer le succès d’une micro-entreprise, il existe plusieurs erreurs courantes et risquées que de nombreux micro-entrepreneurs commettent et qui peuvent avoir un impact négatif sur leur activité.

Les erreurs les plus courantes commises par les micro-entrepreneurs

Lorsqu’on est à la tête de sa micro-entreprise, on est amené à prendre des décisions tout au long du cycle de vie de l’entreprise. Vous n’êtes donc pas à l’abri des erreurs. Toutefois, vous pouvez commencer votre entreprise de la manière la plus intelligente possible en prenant connaissance des erreurs que d’autres micro-entrepreneurs comme vous ont commises. Découvrez les erreurs les plus courantes et comment les éviter.

Faire l’impasse sur la planification

Comme on dit « Ne pas planifier, c’est planifier son échec ». L’une des principales erreurs que commettent les dirigeants des micro-entreprises est de ne pas planifier, surtout au moment de la création. Sans un business plan solide pour guider votre démarrage et votre croissance, vous aurez du mal à prendre les bonnes décisions, à obtenir des prêts ou à attirer des investisseurs. Il existe de nombreux outils en ligne gratuits que vous pouvez utiliser pour rédiger votre business plan. N’hésitez pas à vous en servir.

comment eviter les échecs en entreprise

Choisir le mauvais statut d’entreprise

Choisir à la hâte le statut d’entreprise peut vous exposer à des risques juridiques, rendre difficile la mobilisation de capitaux ou vous entraîner dans des formalités fastidieuses et chronophages. De plus, chaque forme d’entreprise présente des avantages et des inconvénients. Il se peut ainsi que certaines vous conviennent plus que d’autres. Si nombreux sont les entrepreneurs qui choisissent le régime de micro-entrepreneur pour lancer leur activité, ce choix n’est pas toujours judicieux si votre chiffre d’affaires dépasse le seuil fixé par cette forme d’entreprise.

Avant de lancer votre entreprise, prenez connaissance des différentes formes d’entreprise et de leurs avantages et inconvénients respectifs afin de faciliter votre prise de décision. Sachez qu’il est possible de se former pour créer son statut d’auto-entrepreneur et d’ainsi démarrer son activité avec quelques coups d’avance. Cela vous permettra de tout savoir sur ce type d’entreprise : les démarches de création, les limites, les obligations légales, etc.

Ne pas faire d’études de marché

Certains entrepreneurs créent leurs entreprises sur la base d’une enquête sommaire auprès de leurs amis et de leur famille qui disent que c’est une « super idée ». Toutefois, les amis et la famille ne suffisent pas à soutenir le développement d’une micro-entreprise. En outre, sans un marché cible bien défini, votre entreprise aura du mal à être compétitive. Par conséquent, ne commettez pas cette erreur afin d’assurer un avenir prometteur à votre micro-entreprise.

Effectuez plutôt une étude de marché approfondie afin de définir votre clientèle cible idéale de manière aussi précise que possible. Utilisez des sources secondaires, comme les données de recensement, et des sources primaires, comme les enquêtes auprès des clients potentiels, pour rechercher et recueillir le plus d’informations possible.

Astuces pour bien démarrer son activité et éviter les déconvenues

Une partie fondamentale pour surmonter l’échec d’une entreprise réside dans l’état d’esprit que vous avez. Cela commence par une attitude flexible et positive et une volonté de changer. La question que chaque entrepreneur devrait se poser est : quelle est ma probabilité de survivre et de réussir en tant que propriétaire d’entreprise ? L’échec fait partie de la vie, et cela inclut les échecs commerciaux. La façon dont nous gérons l’échec détermine s’il conduit ou non au succès.

Nous pouvons apprendre beaucoup des fondateurs d’entreprises prospères comme le colonel David Sanders, le fondateur de KFC. À 65 ans, ce retraité financièrement instable, avec seulement 105 $, a parcouru l’Amérique à la recherche d’un investisseur pour son entreprise de poulet frit. Il a fait face à de nombreux rejets. Cependant, armé d’un état d’esprit positif pour le changement, il a poursuivi ses plans. Sa persévérance a fini par payer et KFC est né. Il a vendu l’entreprise pour 2 millions à 74 ans. Si, comme lui, vous souhaitez surmonter les aléas de l’entrepreneuriat, suivez ces conseils pour garantir à votre entreprise une base solide.

création entreprise tous les conseils pour réussir

Abandonner les illusions de grandeur

Beaucoup n’ont pas idée de tout ce que cela implique d’être leur propre patron. Bien que les récompenses puissent être énormes, de nombreux entrepreneurs ont l’illusion qu’ils auront moins de problèmes et plus de temps, alors que c’est souvent le contraire qui se produit. Soyez prêt à travailler dur, à résoudre de nombreux problèmes et à apprendre l’art de la persévérance.

Adoptez une attitude tournée vers l’avenir

Avant de planifier votre entreprise, commencez par une vision. Notez cette vision. Utilisez-la comme feuille de route pour créer votre business plan. Même si vous avez déjà lancé votre entreprise, vous pouvez toujours regarder vers l’avenir. La proactivité est également une des qualités essentielles des entrepreneurs que vous devez posséder. Posez-vous ainsi les bonnes questions : quels résultats souhaitez-vous obtenir pour votre entreprise ? Où aimeriez-vous que l’entreprise se situe dans les mois et les années à venir ?

Pour vous aider à décider, votre vision pourrait inclure :

  • les produits ou services que vous proposerez ;
  • votre créneau d’activité ;
  • les moyens de trouver des prospects ;
  • les stratégies marketing ;
  • les problèmes que vous allez résoudre ;
  • les moyens pour vous positionner par rapport à vos concurrents.

Cultivez votre réseau

Beaucoup n’ont tout simplement pas de réseau auquel vendre lorsqu’ils commencent. Cela peut avoir des conséquences fâcheuses. Lorsque les entrepreneurs démarrent une micro-entreprise, ou toute autre forme d’entreprise, ils ont besoin d’un réseau. Cela implique qu’il faut répondre à chaque appel téléphonique, exploiter son réseau d’amis et de famille, participer aux événements professionnels concernant votre domaine et s’impliquer dans sa communauté. Votre réseau, c’est votre valeur nette.

Résumé
Micro-entreprise, comment éviter les échecs ?
Nom de l'article
Micro-entreprise, comment éviter les échecs ?
Description
Tout savoir pour éviter les échecs lors de la création de votre micro-entreprise

Laissez un commentaire

Articles

Voir tout